top of page

Épitaphe poétique : Goutte-Farde-Ruisseau évaporée


Ici gît

jaillit

une goutte un ruisseau

qui s’enfuit courir

dans le fond de la terre


Amandine

qui se fardait d’eau

se liquéfie


en flaque


Liquide elle était

sur une terre asséchée

Liquide elle finit

sous les racines des cyprès


Fluide

chyle

lymphe

flegme

remontent jusqu’au

tronc

jusqu’aux feuilles


qui transpirent

vers le ciel


de l’Amandine

en gouttelettes




Épitaphe poétique composée dans le cadre du projet "Noir" de la revue WAM! (décembre 2022)

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page