top of page

Nos fauves

La chasse troquée

pour le tricot


Dehors

dans les clairières

dans les bois

les animaux

redeviennent

les dieux au souffle d’or

dans l’aube

jusqu’au soir


Ce seront peut-être eux

qui auront droit de vie et de mort

sur nous


Eux qui préfèreront

toujours

l’herbe molle

et lécher les petits

dans l’encolure sans limite

d’un territoire

où il n’y a plus que l’orage

à craindre



7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page