top of page

" 'L’âme nigredo' recèle un pouvoir de guérison extraordinaire..."

Dernière mise à jour : 18 déc. 2023


Le recueil L'âme nigredo sorti en août a fait son petit bonhomme de chemin et atterri dans la revue poétique La Page Blanche mais aussi chez Les Amis de Thalie. Deux recensions chaleureuses à découvrir.


"Si vous aimez lire, lisez le recueil de poésie L’âme nigredo d’Amandine Gouttefarde-Rousseau, édité chez L’Ire de l’Ours Éditions. Faites-le connaître autour de vous comme il le mérite . .Je verrais bien ce livre de poésie publié aux Éditions La Page Blanche. C’est un livre qui mériterait d’être publié par plusieurs éditeurs, par les plus grands éditeurs, par le plus grand nombre possible d'éditeurs, par amour pour la poésie. "Poèmes pour les métamorphoses". Un manifeste."


 Pierre Lamarque pour La Page Blanche



"Le nigredo (noirceur en latin) consiste en une libération de l’âme de l’ego, en s’extrayant de sa prison mentale qui n’est autre que le corps physique… Il s’agit là d’un processus alchimique qui fait référence ici à la pierre philosophale qui n’est autre que l’éclosion de l’être éveillé spirituellement parlant…

Amandine Gouttefarde-Rousseau avec son nouveau recueil « L’âme nigredo » nous invite à cette intime métamorphose qui ne se fait pas sans heurts, sans douleurs, sans vacarme… Cela bouscule, malmène, déroute, c’est tout à la fois fracassant et merveilleux !...

Amandine avec la clarté verbale qui la caractérise au fil de ses ouvrages défriche le chemin pour nous, révélant en son intimité notre propre universalité… Elle se dévoile, se met à nu sous la langue aiguisée des mots, et elle n’en est que plus vraie, que plus belle, retrouvant son éternité au cœur même du tumulte…

Elle se laisse littéralement traverser par cette œuvre au noir qui lui offre la possibilité de se transcender, de voir au-delà du voile des illusions et d’accéder à la compréhension de l’Etre…

Au fil des pages, le voyage intérieur se fait prégnant et entraîne le lecteur en ses profondeurs, là où il ne s’aventure guère, où l’ombre l’assaille et lui donne à saisir combien la lumière est source de Vie et d’amour…

Il faut beaucoup de courage, d’abandon, de résilience aussi pour oser « aller creuser au fond de soi et trouver au-delà de tout ce qu’on a vécu qui on est », Amandine a souffert, subi dans son corps et aujourd’hui par le truchement de ce long poème qu’est « L’âme nigredo » elle nous tend la clé qui ouvre le cœur et permet la transmutation des maux.

Elle a su faire face à ses peurs, les écouter pour mieux s’en défaire, tels de vieux oripeaux à jeter au feu… Elle s’est purifiée de toute cette souffrance, cette souillure pour renaître en son cœur, redécouvrir la beauté du monde par le prisme de la nature, se sentir et se reconnaître vivante, aimée et aimante… Amandine sait ce qu’il faut de pardon pour être présent à soi-même et ne rien vouloir d’autre qu’être, ici et maintenant, en pleine conscience…

Alors oui, « L’âme nigredo » est un ouvrage plein de fulgurance et de douleur, mais empreint de tellement de force, de lumière, de douceur et d’amour qu’il est de ces recueils que l’on garde sur sa table de chevet pour le lire et le relire inlassablement, à la lampe du soir, à l’heure où l’âme s’en vient nous murmurer notre légende commune telle une prière qui s’élève vers le ciel…

Et lorsque le recueil refermé, un sentiment d’unité et de joie simple emplit le cœur, on sait que « L’âme nigredo » recèle un pouvoir de guérison extraordinaire… Merci Amandine de nous le donner en partage !"


Nathalie Lescop-Boeswillwald pour Les Amis de Thalie



46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page